Notre Terre

Comment se lasser de chanter notre Bigorre
Ses vallons et ses monts, rougissant dès l'aurore
Ses torrents furieux dévalant de nos montagnes
Et ses moissons dorées ondulant dans nos campagnes ;
La beauté qui réside en ces lieux
Majestueuse s'étale sous nos yeux !

Refrain :
La musique du vent jouant dans les foréts
Emouvantes aux automnes dorés
La couleur de tes fleurs et le bleu de ton ciel
Mon pays tu néa pas ton pareil !
La, la, la...

Mais la vie n'a pas toujours ce côté paisible
La nature a parfois, des révoltes terribles
Dans un seul instant un ouragan peut détruire
Ce qui couta pourtant bien de pierres pour construire ;
Malgré tous ces dangers, ces soucis
Le paysan s'accroche à  son pays !

Quand l'hiver s'en va retirant ses housses blanches
Et que dans l'eau qui court la jonquille se penche
Tout chante la joie d'une vie qui recommence
Et les prés reverdis s'offrent à  la transhumance ;
Le troupeau, le berger et son chien
Vers les monts reprennent le chemin !

Fermer