Pyrénées, mon beau pays

Le soleil darde ses reflets
Sur les bardeaux de nos chalets
Allons bergers et bergerettes
Il faut conduire les troupeaux sur les coteaux
Ecoutez les chansons
Des pâtres bons garçons
Contant leurs amourettes.

Répic.
Ô mon pays, tes sommets, tes vallons,
Pour tes enfants sont les plus beaux des monts,
Tes vallées et tes pics, tes glaciers, tes forêts,
Tes sommets, tes vallons, ô mon pays, mon cher pays
Tes sommets, tes vallons sont les plus beaux des monts.

Au bord des riants ruisselets
Où vont boire les oiselets
Célébrez aussi jeunes filles
La beauté sombre des grands pins et sapins
Puis au chœur des bergers
Là-bas dans les nuages
Mêlez vos joyeux trilles.

A la terre, le dur labeur
Des montagnards tient le chœur
Par la plus profonde des fibres
Nous peinons du matin au soir, gardant l’espoir
D’être, jusqu’à la mort
Malgré notre humble sort
Des hommes toujours libres.

Fermer