Lina

Lina quand la nuit d’un geste infini
Sur les flots calmés, va jeter son voile
Sais-tu ma charmante aux regards bénis
Où va s’allumer la première étoile
C’est dans tes yeux Lina, oh Lina ma belle
A ta prunelle, où l’or étincelle
C’est dans tes yeux Lina, oh Lina ma belle
Que je vois chaque jour, briller l’amour.

Lina quand viendra le printemps vermeil
Le printemps à qui sourit toutes choses
Sais-tu sous les feux dorés du soleil
Où viendra s’ouvrir la première rose
C’est dans ton cœur Lina, oh Lina ma belle
Fleur éternelle, mais toujours nouvelle
C’est dans ton cœur Lina, oh Lina ma belle
Que je vois chaque jour fleurir l’amour.

Lina, quand demain baignant l’horizon
L’aurore naîtra, douce et lumineuse
Sais-tu quel sera le premier pinson
Où chantera-t-il sa chanson joyeuse
C’est dans ta voix Lina, oh Lina ma belle
Ta voix plus frêle, qu’un battement d’aile
C’est dans ta voix Lina, oh Lina ma belle
Que j’entends chaque jour, chanter l’amour. –bis-



Fermer