Un soir, au clair de la lune


Un soir, au clair de la lune,
J’ai rencontré mes amours,
J’ai rencontré mes amours,
Mes amours et ma brunette ;
Je lui dis, d’un air si doux :
« Ma brunette, où allez-vous ?

-Je m’en vais à la fontaine
Pour remplir ma cruche d’eau,
Pour remplir ma cruche d’eau,
Au service de mon père ;
Cher amant, si vous venez,
Vous serez le bien-aimé.

-Vous êtes belle et bien faîte,
Vous avez mille agréments,
Si vous avez trois mille francs,
Nous parlerons de mariage ;
Si vous n’avez pas autant,
Restez fille sans amant.

-Si l’argent vous intéresse,
Ne revenez plus chez moi,
Ne revenez plus chez moi,
Finissons noa amourettes ;
Finissons de vous à moi,
Vous n’aurez jamais ma foi ».

Fermer