Dedans Paris il y a



Dedans Paris il y a (Bis)
Une jolie couturière
Qui brodait les mouchoirs (Bis)
Pour Monsieur le vicaire :
A chaque point qu’elle faisait
Son cher amant la regardait
Tout en la regardant
L’embrassait tendrement

Belle si tu voulais (Bis)
Venir au bois seulette
Je te ferai changer (Bis)
De couleur ma brunette.
Oh que oui oui cher cavalier
Avec toi je veux bien y aller
Avec le même honneur
Je m’en retirerai.

Quand la belle y fut (Bis)
Au bois toute seulette
Commence à lui lever (Bis)
Sa blanche chemisette :
Sa chemisette son blanc jupon
Son cotillon brodé au front
Tout en lui découvrant
Son joli mirliton.

Quand la belle se vit (Bis)
A moitié découverte
Commence à s’écrier (Bis)
Cher cavalier arrête
Mon père a trois jolis chevaux
Le roi n’en a pas d’aussi beaux
Si tu me laisses aller
Je te les donnerai.

Quand le galant entend (Bis)
Cette belle promesse
Commence à lui baiser (Bis)
Sa blanche chemisette
Sa chemisette son blanc jupon
Son cotillon brodé au fond
Tout en lui recouvrant
Son joli mirliton.

Quand la belle y fut (Bis)
Au château de son père
Commence à lui montrer (Bis)
Trois chevaux en peinture :
Le bien de mon père n’est pas le mien
Mon cœur en gage m’appartient
Retire-toi nigaud
De moi tu n’auras rien.

Tu as fait comme le chien lévrier
Tenant la caille entre ses pieds
Croyant de la plumer, la laissa échapper.

Fermer