Au bord d'une fontaine


Au bord d'une fontaine, la belle s’y reposait,
Un berger de la plaine,
Près d’elle s’en allait qui chantait qui disait
Oh !oh ! Qu’il est doux, que d’être aimé de vous.

Vous êtes belle et blonde, vous avez les yeux doux,
Vous charmez tout le monde,
Vous les rendez jaloux, mon amie mes amours,
Oh ! Oh ! Mes amours, mon cœur est tout à vous.

Partout le voisinage, tout le monde me dit,
Que vous êtes volage,
Sujet au changement, mon ami, mon amant,
Oh ! Oh ! Mon amant, vous êtes inconstant.

Laissez parler le monde, ma charmante prairie (Clérie)
Ce n’est pas la malice,
Qui les fait tant parler, souriez, souriez,
Oh !oh !souriez, mon aimable beauté.

Fermer