La jolie payse

Edmond Duplan


Personne comme toi
N’a de prénom plus doux,
La Vierge du Bédat
Le porte, il est bien de chez nous.
Personne comme toi
N’est vraiment plus jolie,
En tenus de pastourelle
Quand tu chantes les airs du pays.

Arrèpic :
Toi ma payse jolie
De mon village aux Pyrénées,
Tes grands yeux sont aussi clairs
Que les torrents de nos vallées.
De collines en vallons
Je crie ton nom et tout mon amour.
Qu’ès mes beròia qu’era blanca flor
Qui t’èi balhat un ser dab un poton ;
Qu’èm tots dus d’aqueth païs tan beròi ;
Qu’ei pr’omor d’aquerò que t’èi bòi.

Personne comme toi
Ne peut donner autant
De caresses à la fois
Et de poutous en même temps
Personne comme toi
Ne peut aimer autant
Et dire »Que t’èi gòi »
Tout aussi amoureusement.

Fermer