Derrière chez nous

Derrière chez nous, il y a une montagne
Moi mon amant nous !a montions souvent (bis)
Déri, déra

En la montant, il y a beaucoup peine
En descendant mille soulagements

Le mal d'amour est une maladie
Le médecin ne peut pas la guérir

Pour faire l'amour il faut savoir le faire
Très peu parler et beaucoup caresser

Dans mon jardin le rossignol y chante
Soir et matin à la pointe du jour

Et il nous dit dans son si doux langage
Les amoureux sont souvent malheureux

L'herbe du pré qu'elle est tant souveraine
l'herbe du pré peut pas la soulager

Mon cher amant que veux-tu que j'y fasse
On me défend tous les jours de t'aimer

Un autre amant est venu à ta place
Toi reviens y en tu seras le premier

Fermer