Ma montanha perguda


Jo que sòi aulhèr ena campanha
Que m’avegi tot eth dia
Quan retrobarèi ma montanha
On èi leishat las mias amors ?

Près de ce ruisseau mon coeur est en peine
Je pense à ma montagne et ses vautours
J’ai envie de manger les bonnes châtaignes
Que la forêt me donne tous les jours.

Maintenant la neige laisse la verdure
De nouveau régaler mes moutons
Et maintenant je monte à toute allure
Vers les pâturages et les jolis monts.

Je retrouverai près de ma cabane
Ma belle bergère aux yeux de velours
Et ses doux baisers qui me font perdre
La notion du temps des heures et des jours.

Et les nuits d’été sous les étoiles
Sur son épaule sentir son souffle court
Mes bras serrés autour de sa taille
Je n’aurai plus peur du loup et de l’ours.

Moi je suis berger dans la campagne
Je m’ennuie toute la journée
Quand retrouverai-je ma montagne
Où j’ai laissé mes amours ?

Fermer